Ma 1ère expérience avec l'AI - Maxence

February 5, 2018

 

C'est moi qui décide là où je veux poser mon intention.

 

Contexte : Je suis arrivé à la formation « Au coeur de l’AI » en pensant à un conflit bien précis avec un collègue. J’ai commencé le premier jour en étant plombé après avoir mal dormi.  Je ne voyais que la difficulté présente. Quand le groupe a commencé à travailler sur les principes, en particulier le Principe Positif, je me suis dit : « tiens, je vais tester comment on fait pour "switcher" entre le mode point rouge (négatif) et le mode point vert (positif).

 

Ce que j’ai mis en œuvre : Je me suis demandé « dans cette situation difficile avec ce collègue, qu’est ce qui marche bien ? ». J’ai trouvé les éléments suivants : c’est une personne de bonne volonté, et nous avons des intérêts en commun. Bloqué le matin dans « je ne vais pas bien » et dans « de toutes façons j’ai raison », le soir je me suis dit « je vais essayer de discuter pour essayer de se comprendre ». Je lui ai envoyé des messages sur Slack, calmement. Je me sentais mieux, beaucoup moins lourd, car j’étais déjà en action dans une dynamique positive. Le 2ème jour dans le processus 4D j’ai encore avancé, je lui ai parlé toujours par Slack de ma meilleure espérance plutôt que de mes peurs. Il est resté distant et je n’ai pas eu de réponse.

 

Déclic : par contre moi je me suis senti vraiment mieux. Il y a eu un vrai déclic chez moi, avec un impact corporel. J’étais en paix même si la situation n’était toujours pas résolue. J’ai alors appelé une autre collègue de mon équipe pour savoir ce qui se passait car je m’inquiétais de ne rien recevoir comme réponse. Elle m’a dit que tout allait bien et m’a même proposé une solution qui a complètement résolu la situation. Là j’ai vraiment basculé d’un esprit belliqueux à un esprit constructif. Et j’ai compris que c’est moi qui décide là où je veux placer mon regard et mon intention.

 

Ce que j’apprends sur moi : Même si c’est difficile, c’est possible de poser volontairement mon intention ailleurs. Pour avoir un impact autour de soi, il faut commencer par avoir un impact sur soi. La clef est dans la façon dont je gère mes émotions à l’intérieur de moi. Hyper simple à comprendre, hyper difficile à mettre en œuvre. C’est le drame du développement personnel ! Mais avant le drame … commencez par faire la liste des points verts (positifs) !

 

Maxence

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

S'appuyer sur ses forces : la métaphore du décathlonien

January 25, 2018

1/2
Please reload

Recent Posts
Please reload

Search By Tags
Please reload

Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic