AAA = le Triple A pour créer de la co-construction positive

January 21, 2018

Non, il ne s'agit pas d'un article culinaire ! Mais un de mes outils appréciatifs favoris, à consommer sans modération ...! Quand j'ai suivi mon cycle de formation AI de 25 jours en Angleterre, j'ai été impressionnée par la façon dont Jane McGruder Watkins et Mette Jacobsgaard nous faisaient commenter les productions des autres sous groupes (par exemple dans la phase Rêve). J'avais l'impression que quelque chose de puissant se jouait mais sans savoir exactement ce qui s'y passait. D'habitude dans un séminaire quand on commente les productions des autres, après un petit tour de "bravo, super, génial" on a ensuite envie de dire tout ce qui manque. Et là ça se passait différemment. Comme par magie Jane et Mette arrivaient à nous faire faire des commentaires extrêmement constructifs, plus approfondis que "bravo, génial, super" (qui fait toujours plaisir à l'autre bien sûr, mais qui laisse un petit goût de "bon alors maintenant on a le droit de critiquer ?") sans passer par la case "c'est super, mais là ton titre il manque un peu de peps, faudrait le revoir, faudrait que tu trouves une phrase qui a plus d'impact".

Je me suis alors attachée à écouter les questions qu'elles nous posaient pour nous faire vraiment co-construire nos commentaires en nous appuyant sur les pépites présentes. Ce modèle que j'ai construit sur mes observations a été pour moi un des outils les plus simples et structurants, car il est utilisable partout dans toutes les situations où l'on fait des commentaires sur le travail de quelqu'un d'autre ... c'est à dire quasiment tout le temps ! Je m'en sers par exemple dans des formations de chef de projet, quand chacun "pitche" devant les autres pour présenter son projet, pour ensuite produire un véritable enrichissement du pitch, sans que cela se transforme en une liste de tout ce qui manque. Je vois alors dans les groupes une vraie co-construction. Alors ce modèle ? Et bien trois étapes :

- le 1er A : ce que j'apprécie dans ce que tu as présenté c'est ....

Là on est dans du classique appréciatif, jusque là rien de nouveau. c'est au deuxième A que cela se corse !

- le 2ème A : ce que je te propose d'augmenter/amplifier c'est ...

Là, ce qui se passe c'est un vrai changement de perspective ! En effet quelque chose à augmenter/amplifier c'est quelque chose qui est déjà présent et qui mériterai d'être encore plus fort, plus gros, plus visible ... Ceci oblige à changer de lunettes pour repérer la pépite présente. Par exemple : "dans ton titre, il y a un mot que je trouve intéressant c'est "global". L'impact qu'il a sur moi c'est qu'il me donne de la perspective sur l'intérêt de ton projet et cela m'accroche. Je te conseille de le mettre encore plus en valeur .. peut être en gras, en couleur, ou bien en le changeant de place dans la phrase". Ce que j'ai vu dans mes groupes de chefs de projet, c'est que là, ils se creusent vraiment la tête, ils s'impliquent fortement dans la réflexion, la co-construction est en marche ...

- le 3ème A est ensuite ... presque superflu "ce que je te propose d'ajouter/ajuster ..."

Là on se retrouve dans le "manque" classique, présenté quand même sous forme d'ajout. Mais moi je préfère "ajuster", je trouve que le mot est plus original, à mon sens il inclut "ajouter", et bien d'autre choses "diminuer, supprimer, remplacer, modifier, déplacer, remanier ...".

Conclusion et suggestions

Je trouve que ce AAA est un vrai délice et je vous propose de l'Adopter sans plus tarder ... par exemple la prochaine fois que vous allez faire un commentaire sur la tenue vestimentaire d'un conjoint, parent, ami,  ou bien sur le dossier de votre collaborateur ou collègue... Nous sommes constamment en train de faire des commentaires. Alors à vos fourchettes !

 

 

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

S'appuyer sur ses forces : la métaphore du décathlonien

January 25, 2018

1/2
Please reload

Recent Posts
Please reload

Search By Tags
Please reload

Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic